Signification du mot Pinan

On dénomme par Pinan les 5 katas de base du karaté Shuri-Te.

Description

Ces katas, au nombre de 5, sont traditionnellement enseignés au début de l’apprentissage du karaté dans la plupart des écoles ou styles Shorin Ryu et dérivés. Ils ont été élaborés par O Sensei Anko Itosu en 1907, à partir des Katas Kushanku (ou Kosokun, Kanku), Passaï (ou Bassaï), Chinto et Jion. Les katas Heian en sont des dérivés, créés par l’école Shotokan. Ils sont différents et ne doivent pas y être assimilés. Il est d’ailleurs important de noter que ces katas sont appelés Pinan dans la plupart des styles et quelques fois Heian en parlant des mêmes katas. Certains styles pratiquent même et les Pinan et les Heian ; ils sont, dans ce cas, différents. Les 2 dénominations ont approximativement la même signification: « la voie de la paix ». Pinan est d’origine chinoise (ping’an), Heian, purement japonaise.

Il ne faut pas oublier que le Karaté est né à Okinawa au xviie siècle, qu’il y avait 2 branches principales: le Naha-Te, devenu Goju-Ryu (Shorei-ryu), et le Shuri-te, devenu Shorin-Ryu; O Sensei Anko Itosu, [(« O », de O Sensei, signifie: ancien, originel, mais représente aussi le roi, symbole d’Okinawa, ainsi que son château de Shuri, en rapport étroit avec Maître Sōkon Matsumura qui y enseignait, et dont il est le successeur)] était un Grand Maître de Shorin Ryu.

Funakoshi Sensei, qui a introduit le Karaté au Japon dans les années 1920, et créé l’école Shotokan, était un de ses disciples, c’est dans son école, en 1936, que les Pinan ont été modifiés et renommés Heian

Les 5 katas Pinan sont dans l’ordre :

  • Pinan Shodan
  • Pinan Nidan
  • Pinan Sandan
  • Pinan Yo(n)dan
  • Pinan Godan

dan signifie niveau en Japonais et Sho (1), Ni (2), etc.